thermique

LES AIDES : travaux à 1€


Financer ses travaux de rénovation énergétique peut rapporter gros - mais aussi coûter cher ! Comment vous y retrouver ? Voici quelques indications.

Les travaux à 1 € s’inscrivent dans le Dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).
En moyenne la prime énergie vient couvrir 10%* du montant des travaux réalisés. Cependant, certains types de travaux, engendrant de grandes économies d’énergie peuvent parfois être intégralement remboursés par la prime énergie (c’est souvent le cas pour les opérations d’isolation de combles ou de plancher).
image 1

Comment les artisans peuvent proposer directement des travaux à 1€ ?


Les travaux à 1€ sont proposés directement par des artisans ou des entreprises regroupant diverses activités, dont la réalisation de travaux. Dans tous les cas, pour proposer des travaux de rénovation énergétique à 1€, ils sont liés par un contrat de partenariat avec un acteur éligible à la production de CEE * *. Cela leur permet de percevoir la prime CEE (ou prime énergie) pour les travaux effectués et de la déduire directement de leur facture.

Cette méthode de facturation n’influe en rien sur la qualité des travaux réalisés. Un bon artisan reste un bon artisan, qu’il déduise la prime énergie de sa facture afin de vous proposer des travaux à 1 euro où qu’il vous accompagne dans vos démarches d’obtention de la prime énergie avec une facturation traditionnelle.

Cependant, il arrive que l’artisan qui déduit directement la prime énergie de sa facture, ne redistribue pas l’intégralité de la prime énergie au bénéficiaire des travaux. En effet, un dossier de prime énergie est rapide à réaliser, mais cela implique des démarches, c’est pourquoi l’artisan peut se réserver des « frais de gestion des dossiers ».

À quoi dois-je faire attention ?


Si vous envisagez de profiter de ce type d’offre, nous vous invitons donc à réaliser d’abord une estimation de la prime énergie à laquelle vous pourriez avoir droit pour vos travaux et d’en parler avec l’artisan.

/!\ Attention ! Même si le dispositif est relativement encadré et que des contrôles de qualité peuvent être organisés aléatoirement, il est primordial de vous assurer que les travaux réalisés par votre artisan ont été exécutés en bonne et due forme (matériaux utilisés, techniques de pose...). Au-delà de l’aspect incitatif sur le plan financier du dispositif des CEE, il est surtout question de faire des économies d’énergie.

Comment faire le bon choix ? Pour trouver le bon artisan, n’hésitez pas à vous fier au « bouche-à-oreille » et/ou à consulter plusieurs professionnels pour comparer différentes propositions avant de prendre votre décision. Une plateforme internet (www.faire.fr) a également été mise en place par le gouvernement pour vous aider à trouver un artisan qualifié RGE près de chez vous.

Il est enfin recommandé de ne pas s’empresser de réaliser certains travaux sans avoir diagnostiqué au préalable les besoins réels de votre logement en rénovation. Une fois l’isolation améliorée par exemple, les besoins en chauffage ne seront plus les mêmes. Il serait alors dommage d’avoir changé de chaudière l’année précédente. Afin de faire les choses dans l’ordre, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un conseiller info-énergie (service public gratuit, neutre et indépendant).

En complément : « Les changements de chaudière à 1 euro : une fausse bonne idée »
Un article du CLER


En résumé :


Afin de bénéficier de la prime énergie pour vos travaux de rénovation énergétique, il existe donc 2 solutions.

  • Réaliser sois même son dossier, auprès d’un organisme éligible à la production de CEE (Enercoop travaille par exemple en partenariat avec Pass’Renov)
  • Faire réaliser ses travaux par un artisan de confiance ayant un partenariat avec un organisme éligible à la production de CEE




* Le montant de la prime énergie varie en fonction des choix commerciaux des sociétés qui la proposent et du cours du CEE (il s’agit d’un marché régulé par l’offre et la demande).

  • * * Seuls certains acteurs sont éligibles à la production de CEE : les fournisseurs d’énergie (comme Enercoop), les collectivités, les bailleurs sociaux, L’Anah, les Sociétés d’économie mixte, exerçant une activité de construction ou de gestion de logements sociaux et les délégataires (comme ENR’CERT, sous la marque Pass’Renov).

Pour aller plus loin

ESPACES INFO-ÉNERGIE

Des conseils gratuits, neutres et indépendants sur les économies d’énergie et les aides existantes :

renovation-info-service.gouv.fr / 0 808 800 700